Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Présenté en compétition à Cannes 2015, Sicario, le nouveau film de Denis Villeneuve, est un polar nerveux sur les cartels de la drogue à la frontière mexicaine. Un thriller habilement mis en scène mais un peu long.

"Sicario", un film de Denis Villeneuve

La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l'équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

 

 

Depuis l'excellent Incendies en 2010, le réalisateur canadien Denis Villeneuve est devenu incontournable, connaissant la consécration avec Prisoners, trois ans plus tard, et, dans une moindre mesure, Enemy. Désormais très demandé à Hollywood, le voilà à la tête d'un thriller nerveux porté par Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio Del Toro. Entre rebondissements, violence et suspense rondement mené, l'entreprise n'échappe à aucun passage obligé du genre.

 

La mise en scène précise de Denis Villeneuve est l'atout majeur de Sicario, dès l'impressionnante séquence d'ouverture. Dans une tension grandissante, la réalisation est minutieuse et se permet même une échappée formelle étonnante avec une longue séquence filmée en infra-rouge, pour un résultat presque cubiste, comme dans Ni le ciel ni le terre de Clément Cogitore sorti récemment et monté avec un budget considérablement inférieur. Mais le scénario de Sicario reste linéaire et même les surprises sont relativement convenues. Après quelques longueurs en milieu de film, la dernière demi-heure – avec une montée crescendo de la violence – est une pure réussite. Un solide thriller qui aurait pu cependant s'avérer plus original.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog