Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Eric Besnard réunit Virginie Efira et Benjamin Lavernhe dans Le goût des merveilles, une comédie dramatique dans la grande tradition « qualité française ». Le scénario cousu de fil blanc n’évite pas les invraisemblances mais la réalisation sensible sauve un peu l’ensemble.

"Le goût des merveilles", un film de Eric Besnard

Au cœur de la Drôme provençale, Louise élève seule ses deux enfants et tente de préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement singulier. Cet homme se révèle vite différent de la plupart des gens. Et sa capacité d’émerveillement pourrait bien changer la vie de Louise et de sa famille.

 

 

Après Nos héros, film dégoulinant de bons sentiments avec Balasko et Jugnot, Eric Besnard poursuit dans cette veine pastorale avec Le goût des merveilles. Une jolie et jeune veuve (Virginie Efira, la girl next door idéale) tente de maintenir à flot l’exploitation agricole de son défunt mari. Sa rencontre avec le lunaire Pierre (Benjamin Lavernhe), un autiste Asperger, va bouleverser sa vie.

 

Le film se déroule comme une comédie romantique bien ficelée avec toutes ses péripéties habituelles. La bonne surprise est une mise en scène élégante, très (trop ?) pudique et qui s’émerveille de la beauté de la nature. La première demi-heure, convaincante en dépit de ses nombreuses invraisemblances, présente un personnage au comportement singulier, sans directement nommer l’autisme dans un premier temps – mais le mode de fonctionnement de Pierre ne laisse aucun doute. On s’agace un peu dans la seconde partie parce qu’il ne se passe pas grand-chose une fois passée les bonnes idées de départ. Le goût des merveilles reste un divertissement familial assez plaisant, destiné à plaire au plus grand nombre, mais manque un peu de saveur tout de même.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog