Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Pascal Elbé retourne derrière la caméra et adapte un étonnant fait divers avec Je compte sur vous. Après un démarrage haletant, le film peine à garder le rythme.

"Je compte sur vous", un film de Pascal Elbé

Un homme, un téléphone portable, plusieurs millions d’euros dérobés, une quarantaine d’établissements bernés. Drogué à l’adrénaline que ses arnaques lui procurent, Gilbert Perez manipule et trompe ses victimes avec brio en se faisant passer tour à tour pour leur président puis un agent de la DGSE. Il rêve d'offrir à sa femme Barbara une vie normale, mais insatiable et sans limite, sa folie le mènera à sa perte.

 

 

En 2010, Pascal Elbé réalisait son premier film et rencontrait un succès inattendu avec le très bon Tête de turc. Avec Je compte sur vous, il s’inspire de la vie de Gilbert Chikli, arnaqueur par téléphone qui, en 2005 et 2006, se fait passer pour le président de grandes entreprises et détourne, avec des employés victimes, des millions d’euros. Cependant, Pascal Elbé a choisi de recourir à son imagination plus qu’aux faits réels pour écrire ce nouveau film.

 

La première arnaque est décomposée dans ses moindres détails en début de film, dans une très longue séquence d’une vingtaine de minutes totalement brillante grâce à un montage efficace et une interprétation de haut vol de « victime » par Anne Charrier. Vincent Elbaz sait parfaitement user de son charme et son arnaqueur est – évidemment – irrésistible. Malheureusement, après cette mise en bouche épatante, le film ne fera que tenter de se répéter et le point de départ du film devient une « fausse bonne idée » tant la narration s’enlise dans un surplace lassant jusqu’à un dénouement assez improbable.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog