Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

David O. Russell retrouve Jennifer Lawrence dans son nouveau film, Joy, biopic d’une femme méconnue, créatrice d’un empire avec sa « serpillère magique ». De bonnes idées mais un ensemble décevant.

"Joy", un film de David O. Russell

Inspiré d'une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d'une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.

 

 

Remarqué avec I love Huckabees, David O. Russell a connu la consécration avec Fighter et surtout Happiness Therapy qui a valu, en 2013, à Jennifer Lawrence l’Oscar de la meilleure actrice. Après American Bluff, il retrouve sa muse, ainsi que Robert DeNiro et Bradley Cooper, dans le biopic de la femme qui inventa une « serpillère magique » à la fin des années 80, Joy Mangano.

 

Le destin de cette femme méconnue en Europe valait bien un film hollywoodien : partie de rien et surendettée, Joy crée dans les années 90 un empire qui en fait l’une des entrepreneuses les plus puissantes de la décennie. Le réalisateur multiplie dans la première demi-heure les bonnes idées de mise en scène entre flashbacks bien placés et cauchemars de l’héroïne qui voit sa vie comme dans les soaps qui abrutissent sa mère à longueur de journées. Malheureusement, les idées du cinéaste ne tiennent pas la distance et le film s’enfonce peu à peu dans un académisme à l’ennui poli mais grandissant, avec de vrais faux rebondissements et un casting en roue libre – à part Jennifer Lawrence, épatante. Une déception de plus pour ce réalisateur décidément très inégal.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog