Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Fort du succès de Stars Wars VII, J.J. Abrams produit une série B efficace, 10 Cloverfield Lane, réalisée par Dan Trachtenberg. Un survival movie tendu et paranoïaque.

"10 Cloverfield Lane", un film de Dan Trachtenberg

Une jeune femme se réveille dans une cave après un accident de voiture. Ne sachant pas comment elle a atterri dans cet endroit, elle pense tout d'abord avoir été kidnappée. Son gardien tente de la rassurer en lui disant qu'il lui a sauvé la vie après une attaque chimique d'envergure. En l'absence de certitude, elle décide de s'échapper...

 

 

En 2008, Cloverfield surfait sur la mode du found footage avec un thriller hanté par le 11 septembre, déjà produit par J.J. Abrams et réalisé par Matt Reeves. Développé dans le plus grand secret, 10 Cloverfield Lane n’est pas vraiment une suite à Cloverfield mais plutôt un film « possédant un lien de sang » avec le prédécesseur comme le qualifie le producteur. Nous ne sommes plus ici sous l’influence des attaques terroristes du 11/9 mais dans une Amérique paranoïaque et repliée sur elle-même, rongée par l’individualisme et la peur de l’étranger – autant dire contemporaine de la vague Trump qui secoue les Etats-Unis à quelques mois d’une élection présidentielle particulièrement incertaine.

 

L’intégralité du film – ou presque – se situe dans un bunker verrouillé supposé être le dernier abri contre une menace plus ou moins identifiée : s’agit-il d’une catastrophe nucléaire ou d’une attaque d’un nouveau type ? La bonhommie de John Goodman tranche avec le caractère inquiétant de son personnage (citoyen visionnaire ou pervers paranoïaque, la réponse restera ambigüe). Sans être un grand geste de cinéma, 10 Cloverfield Lane reste une série B très efficace, sans temps mort et au scénario plus malin qu’il n’y paraît. Un excellent divertissement pour les amateurs du genre, en somme.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog