Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Musique

Plus de vingt ans après Sensualité, Axelle Red revisite son répertoire dans un double album intitulé The Songs (Acoustic). L’occasion de redécouvrir de nombreux succès et des chansons méconnues dans de nouveaux arrangements.

Axelle Red, "The Songs (Acoustic)"

 

Au début des années 90, Axelle Red décroche un tube avec Sensualité, issu de son premier album (Sans plus attendre, paru en 1993), qui reste encore aujourd’hui emblématique de la décennie. Pendant une dizaine d’années, la chanteuse belge enchaîne les succès avec de somptueux albums (A tâtons en 1996 et Toujours moi en 1999 pour les plus connus) et des hits en pagaille : Ma prière, Rester femme, Je t’attends, Parce que c’est toi, Ce matin, Le monde tourne mal ou son célèbre duo Manhattan-Kaboul avec Renaud. Face A / Face B (2002) et Jardin secret (2006) trouvent un moindre écho en France et la chanteuse prend du recul. Les années 2010 s’avèrent plus compliquées avec les échecs successifs de ses albums pourtant remarquables Sisters & Empathy (2009), Un cœur comme le mien (2011) et Rouge ardent (2013). Depuis le printemps 2015, la rousse chanteuse est en tournée acoustique en Belgique pour promouvoir un recueil de ses chansons retravaillées, The Songs, qui sort en France en mars 2016 à l’occasion d’une tournée dans l’Hexagone.

 

Plutôt que de se concentrer sur ses nombreux tubes, Axelle Red choisit de mélanger dans ce double album les succès populaires aux chansons passées inaperçues ou non promues en single, avec un équilibre respecté sur ses sept albums (entre 2 et 5 chansons de chaque disque). On retrouve des perles de l’album Rouge ardent, dont la chanson-titre mais aussi C’est une ville ou Quelque part ailleurs, le très beau single La claque traitant de la violence conjugale, l’excellent Je me fâche qui ne parvint pas à lancer le disque Face A / Face B, et bien sûr ses tubes des années 90. Si la structure des chansons est respectée, ces nouveaux arrangements font la part belle à la voix de la chanteuse et permettent de redécouvrir la qualité des textes. En bonus, une chanson inédite (Il y en a) dont l’esprit folk de ses derniers albums. Ce projet enthousiasmant sera peut-être l’occasion de renouer avec le grand public et donne encore plus envie d’écouter de nouvelles chansons – la star flamande a promis un nouvel album prochainement.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog