Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Spectacle

Pour défendre son dernier album, Encore heureux, paru en octobre 2015, Zazie repart en tournée avec L’heureux tour, de passage à Paris pour une dizaine de dates aux Folies Bergères à partir du 16 mars. Le concert d’une femme apaisée et qui mise sur la sobriété, avec toujours un humour ravageur et une classe naturelle.

"L'heureux tour" de Zazie à Paris (Folies Bergères)

Après une courte tournée (Cyclo Tour) de deux mois en 2013 pour soutenir Cyclo, Zazie avait débarqué sur TF1 en tant que jurée dans le télé-crochet The Voice. Alors qu’elle rempile pour une deuxième saison, la chanteuse va supporter un emploi du temps chargé puisqu’elle entame une tournée qui s’apprête à parcourir la France jusqu’à la fin de l’année. Si l’émission lui a donné une nouvelle popularité et a permis aux plus jeunes de l’identifier, les ventes de disques de Zazie sont malheureusement en chute libre. Après la déception de Za7ie en 2010 et l’échec relatif de son petit chef-d’œuvre Cyclo en 2013, le neuvième opus de la star, Encore heureux, n’a pas rencontré son public avec à peine 40 000 exemplaires écoulés et deux singles (dont le très beau Pise) passés inaperçus. Mais Zazie ne semble plus courir après les tubes, elle en a suffisamment et la setlist de sa nouvelle tournée indique la même chose : place principalement aux nouvelles chansons et à quelques unes un peu oubliées.

 

Après une première partie assurée par le groupe « 3 minutes sur mer », Zazie entre en scène à 20h45 sur les premières notes de Toc toc toc, extrait de l’album Rodéo (2004). Jeans, boots et tee shirt, la chanteuse évolue dans un décor minimaliste avec quelques petits écrans en fond de scène et des ampoules en bas de longs fils électriques au-dessus des musiciens. La chanteuse a d’ailleurs su s’entourer de pointures, notamment la mythique Edith Fambuena (des Valentins), plutôt rare sur scène et productrice d’albums pour Daho, Brigitte Fontaine, Bashung (le chef-d’œuvre Fantaisie militaire), Françoise Hardy, Jane Birkin ou Jacques Higelin.

 

"L'heureux tour" de Zazie à Paris (Folies Bergères)

 

Les nouvelles chansons s’enchaînent ensuite jusqu’à ce que Zazie explique avec humour que les petites nouvelles doivent s’accommoder de leurs « grandes sœurs » parfois « habillées » différemment. On entendra des titres oubliés du grand public (J’étais là, On éteint, Des rails), de nouvelles versions de Rue de la Paix et Tout le monde (en duo avec un fan choisi dans la salle) ainsi qu’une sélection de tubes (Je suis un homme, J’envoie valser et Larsen en final acoustique). Pour cet « heureux tour », Zazie a choisi de faire l’impasse sur certains classiques (Zen, Adam & Yves, Un point c’est toi), privilégiant la période 2001-2010 et son nouvel album (aucune chanson de Cyclo). Parmi les jolies surprises, le retour de Oui (plaisir personnel), Les lendemains qui déchantent, un titre un peu faiblard de 2010 remixé ici en hymne disco ultra efficace, la reprise musclée d’une chanson écrite pour le dernier album de Christophe Willem (La vie est belle) et la sublime ballade Adieu tristesse accompagnée par Edith Fambuena – un des meilleurs moments avec le déchirant cri de Si j’étais moi.

 

Zazie livre un concert moins peut-être punchy que par le passé mais d’une grande sobriété, avec une justesse vocale épatante et un lien complice avec le public, facilité par la configuration « théâtre à l’italienne » de la salle. Entre classe naturelle et humour potache, la chanteuse séduit toujours et montre qu’on peut être quinqua (oui, la dame a 52 ans) et super cool.

 

"L'heureux tour" de Zazie à Paris (Folies Bergères)

SETLIST

 

Toc toc toc

Discold

Petroleum

Encore heureux

I love you all

Faut pas s’y fier

J’étais là

On éteint

Les pieds nus

Si j’étais moi

La vie est belle

Oui-filles

Pise

Rue de la Paix

Adieu tristesse

Tais-toi

Des rails

Les lendemains qui déchantent

Tout le monde

Rodéo

 

Je suis un homme

Oui

J’envoie valser

 

Larsen

Commenter cet article

Sébastien Almira 31/03/2016 00:23

J'y vais vendredi. Hâte d'entendre certains titres (oui / larsen / des rails / rodeo / adieu tristesse etc.) Mais surtout les trois meilleurs titres de son meilleur album "La Zizanie" !
J'étais un peu déçu par l'album mais la setlist m'a convaincu de continuer à aller voir Zazie :)

Articles récents

Hébergé par Overblog