Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Fabienne Berthaud a posé sa caméra dans l’Ouest américain et retrouve sa muse Diane Kruger dans son nouveau film, Sky. La renaissance d’une femme à travers des rencontres inattendues.

"Sky", un film de Fabienne Berthaud

En vacances avec son mari dans l’Ouest américain, Romy décide de mettre fin à cette relation toxique et de reprendre sa vie en main. De Las Vegas aux plaines du Nevada, la route sera jalonnée de rencontres improbables, intenses et toutes porteuses d’un nouvel espoir…

 

 

Fabienne Berthaud, dont le premier long-métrage remonte à 2006, prend son temps et signe un troisième long-métrage lumineux, joliment baptisé Sky, avec sa muse de toujours, Diane Kruger L’actrice évoque leur relation en ces termes : « Nous avons débuté ensemble. Je sortais à peine du Cours Florent et j’ai passé le casting pour Frankie, le premier film de Fabienne. Elle a été la première à me faire confiance, au point de me choisir contre l’avis de son producteur. On a donc fait le film toutes seules. Nous avons tourné vingt-sept jours sur trois ans. » Après Frankie, vient Pieds nus sur les limaces en 2010 dans lequel l’actrice allemande donne la réplique à Ludivine Sagnier. Sky a été écrit avec la collaboration de Pascal Arnold, à qui l’on doit notamment Too much flesh ou Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui réalisés avec Jean-Marc Barr. Arnold a su amener à Berthaud sa touche de sensualité.

 

Dans les paysages extraordinaires de l’Ouest américain, somptueux déserts et canyons mais aussi une nature riche et parfois hostile, un couple de Français sur le déclin (Diane Kruger et Gilles Lellouche, très bien en véritable salaud) va exploser et la jeune femme plante son mari avant de partir à la dérive entre les avenues tapageuses de Las Vegas et les plaines sauvages du Nevada. De rencontres en rencontres, c’est une renaissance que filme Fabienne Berthaud – à double titre pour cette femme qui n’arrive pas à concevoir d’enfant. La splendeur formelle du film ne l’empêche pas de se perdre un peu dans sa dernière partie, plus consensuelle, mais Sky réserve son lot de moments de grâce.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog