Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Première réalisation du scénariste James Vanderbilt, Truth – Le prix de la vérité revient sur l’affaire du passé militaire de George W. Bush au moment de sa réélection. Cate Blanchett est très bien dans ce film un peu lisse mais intéressant.

"Truth - Le prix de la vérité", un film de James Vanderbilt

L'histoire de Mary Mapes, journaliste primée de CBS et productrice de Dan Rather, l'un des plus célèbres journalistes et présentateurs de l'histoire de la télévision américaine, qui a dévoilé, entre autres scoops, le scandale de la prison d'Abou Ghraib.

 

 

Scénariste du génial Zodiac de David Fincher, James Vanderbilt a également participé à l’écriture des plus anecdotiques White House Down ou The Amazing Spiderman. Avec Truth, il passe à la réalisation et adapte Truth and Duty, le récit de Mary Mapes, journaliste et productrice du magazine 60 minutes animé par le mythique Dan Rather, qui fut à l’origine de la diffusion d’un documentaire controversé sur le passé militaire de George W. Bush en septembre 2004, en pleine campagne pour sa réélection.

 

Cate Blanchett est excellente dans le rôle de cette « lanceuse d’alerte » dépassée par l’ampleur politique de ses découvertes – l’info était bonne mais les documents qu’elle présentait étaient des faux. Robert Redford, lui, assure dans un rôle qu’il connaît, celui du journaliste charismatique et intègre (des Hommes du Président à Personnel et confidentiel). Précis et factuel, le film souffre de la sortie récente de Spotlight (Oscar 2016 du meilleur film) qui présentait à la fois une leçon de journalisme et une œuvre cinématographique excitante. Truth ne démérite pas mais s’avère bien lisse dans sa mise en scène pour évoquer plus qu’un téléfilm bien produit.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog