Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Blanca Li a choisi de filmer les danseurs de sa compagnie dans Elektro Mathematrix, adaptation d’une de ses dernières créations scéniques. Saisissant d’énergie et de beauté, en dépit d’une mise en scène un peu triste.

"Elektro Mathematrix", un film de Blanca Li

Elektro Mathematrix est une comédie musicale urbaine. Drôle, sensible et sans aucun dialogue, ce film, entièrement chorégraphié, propose une vision positive de la vie quotidienne dans un lycée, celle de jeunes drôles et créatifs, jouant avec humour leurs amitiés, leurs rivalités, leurs inquiétudes et leurs espoirs...

 

 

Célèbre danseuse et chorégraphe, Blanca Li est également réalisatrice. Après notamment une fiction (Le défi, 2002) et un documentaire (Pas à pas, 2009), l’artiste espagnole a choisi d’adapter pour le cinéma l’un de ses derniers spectacles, présenté notamment entre 2010 et 2014 sous le titre Elektro Kif. Sur une musique électronique composée par Tao Gutiérrez (le compagnon de la chorégraphe), de jeunes danseurs illustrent une journée (presque) ordinaire dans un lycée.

 

La mise en scène de Blanca Li était remarquable sur scène dans Elektro Kif. Au cinéma, c’est forcément plus compliqué et la réalisatrice ne parvient pas toujours à restituer toute la grâce des danseurs à l’écran. Mais qu’importe la faiblesse de la réalisation, Elektro Mathematrix vaut surtout pour son énergie et l’incroyable beauté des chorégraphies. Salle de classe, couloirs, réfectoire, gymnase, vestiaires, cour de récréation, les danseurs investissent tous les espaces de l’établissement, entre battles et représentations des moments-phares de la journée d’un lycéen. Un bel hymne à la jeunesse, à la danse et au métissage.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog