Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Un an après la mort de Pascal Chaumeil, son dernier film, Un petit boulot, arrive en salles. Une comédie policière et sociale poussive.

"Un petit boulot", un film de Pascal Chaumeil

Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L'usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers... 

 

 

Réalisateur de centaines de films publicitaires, Pascal Chaumeil rencontre un immense succès avec son premier long-métrage, L’arnacœur, avec déjà Romain Duris. Après une comédie ratée (Un plan parfait) et un film anglais resté inédit en France (A Long Way Down), Chaumeil retrouve Romain Duris dans Un petit boulot, une comédie policière grinçante dont le scénario est signé par Michel Blanc, également devant la caméra. Pascal Chaumeil meurt le 27 août 2015, un an presque jour pour jour avant la sortie de son ultime film.

 

Adapté d’un roman de Iain Levison, Un petit boulot oscille entre comédie sociale et policière et met en scène un chômeur aux abois qui se découvre un don naturel comme tueur à gages. La volonté d’humour macabre dans la veine des frères Coen est louable mais, en dépit de bons seconds rôles (Gustave Kervern, Alex Lutz, Alice Belaïdi), le film ne séduit pas, la faute à un manque de rythme effarant et à un scénario maladroitement construit. Quelques gags amusent mais ils sont trop rares pour véritablement susciter l’intérêt.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog