Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Tate Taylor est aux commandes de l’adaptation du best-seller mondial La fille du train. Un polar efficace dont l’intrigue à triple fond est portée par Emily Blunt.

"La fille du train", un film de Tate Taylor

Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

 

 

En 2015, Paula Hawking connaît un succès planétaire avec son polar La fille du train. Avant même sa publication, les producteurs de Dreamworks, flairant le bon filon, achètent les droits en vue d’une adaptation au cinéma. Pour réaliser ce thriller au casting essentiellement féminin, le studio choisit Tate Taylor, connu pour le mélo La couleur des sentiments (Oscar 2012 de l’actrice dans un second rôle) et son biopic assez moyen de James Brown (Get on up).

 

Lorgnant du côté de Gone Girl pour son intrigue à double, voire triple fond, mais sans l’aisance de David Fincher, Tate Taylor met en scène Emily Blunt en femme alcoolique brisée par son divorce et qui développe une obsession pour une jeune femme qu’elle observe chaque jour depuis le train qui l’emmène travailler à New York. Si la mise en scène ne brille pas toujours par sa finesse, le film déploie tout ce que l’on peut attendre de ce genre de polar, avec fausses pistes, retournements de situation et révélation finale haute en couleurs. Le spectacle n’est pas déplaisant, on ne s’ennuie pas (c’est déjà ça) mais l’ensemble, sympathique, reste plutôt anodin. La bonne surprise est du côté des seconds rôles avec Allison Janney, parfaite ici en lieutenant de police, et la participation de Lisa Kudrow (la mythique Phoebe de Friends).

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog