Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Fred Cavayé passe à la comédie avec Radin ! qui met en scène Dany Boon dans un rôle d’avare maladif. Des longueurs et un scénario prévisible mais l'acteur ch'ti excelle dans ce rôle de pingre, avec quelques très bons gags.

"Radin !", un film de Fred Cavayé

François Gautier est radin ! Economiser le met en joie, payer lui provoque des suées. Sa vie est réglée dans l’unique but de ne jamais rien dépenser. Une vie qui va basculer en une seule journée, il tombe amoureux et découvre qu’il a une fille dont il ignorait l’existence. Obligé de mentir afin de cacher son terrible défaut, ce sera pour François le début des problèmes. Car mentir peut parfois coûter cher. Très cher…

 

 

Fred Cavayé est connu pour ses thrillers, dont son très réussi premier film Pour elle. Avec ce quatrième long-métrage, il s’essaye à la comédie populaire – si l’on oublie la désastreuse Guerre des Miss, un film de Patrice Leconte qu’il a coécrit. Le réalisateur souhaite s’inscrire, selon ses propres mots, dans la grande tradition des divertissements populaires, les « films du dimanche soir, ludiques et destinés au spectateur. »

 

S’il n’est pas convaincant dans les séquences d’émotion, Dany Boon excelle dans le burlesque et maîtrise parfaitement le comique de situation. Dans la première partie du film, Fred Cavayé propose de très bons gags autour de la radinerie, de la caisse de supermarché aux techniques pour éviter la collecte du pot de départ en retraite. Le reste du film est sans surprise, avec un scénario parfois improbable, mais l’ensemble se tient à peu près jusqu’à une fin qui veut apparemment ressusciter les comédies seventies avec Louis de Funès. On préfère Cavayé dans le film d’action mais cet essai n’a rien de honteux.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog