Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Le scénariste de Gangs of New York, Kenneth Lonergan, réalise Manchester by the sea, un mélodrame déjà multi-récompensé et bien placé dans le course aux Oscars. Casey Affleck et Lucas Hedges portent ce grand film somptueusement mis en scène et remarquablement écrit.

"Manchester by the sea", un film de Kenneth Lonergan

MANCHESTER BY THE SEA nous raconte l’histoire des Chandler, une famille de classe ouvrière, du Massachusetts. Après le décès soudain de son frère Joe, Lee est désigné comme le tuteur de son neveu Patrick. Il se retrouve confronté à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi et de la communauté où il est né et a grandi.

 

 

Scénariste de Gangs of New York et de Mafia Blues, Kenneth Lonergan a déjà réalisé deux films (dont le très beau Margaret) avant Manchester by the sea, projet à l’origine porté par Matt Damon, qui devait le réaliser et en incarner le rôle principal avant d’abandonner pour cause de planning incompatible – il en reste cependant coproducteur. Manchester by the sea, ville portuaire du Massachusetts, au nord de Boston, est ici le berceau d’un drame familial qui a poussé Lee (Casey Affleck) à fuir pour devenir homme à tout faire dans une copropriété de Boston.

 

Le mélodrame, genre phare de l’âge d’or hollywoodien, est tombé depuis longtemps en désuétude. Ceux qui se moquent de rebondissements tire-larmes et des grosses ficelles des studios en seront ici pour leurs frais. Avec une mise en scène classique et sobre, Kenneth Lonergan se tient à bonne distance du pathos et ne joue pas la surenchère lacrymale quand bien même le drame originel de Lee est au-delà de l’imaginable – un bouleversant flashback le révèle à mi-parcours. Pas de rédemption hâtive pour le personnage principal, mais un cœur mort, magnifiquement interprété par Casey Affleck (dans son plus beau rôle, une nomination à l’Oscar du meilleur acteur semble évidente) et qui va devoir affronter un passé qu’il voulait fuir et un neveu plein de vie (Lucas Hedges, extraordinaire révélation) à l’âge où les premières expériences sexuelles et les rêves d’avenir prennent le pas sur les épreuves de la vie. Kenneth Lonergan parvient à livrer un drame bouleversant nimbée d’une lumière hivernale qui permet toutes les renaissances car le printemps, dans le mélodrame, est toujours à venir.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog