Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Golden Globe du meilleur film dramatique, Moonlight est le premier film de Barry Jenkins à sortir sur les écrans français. Mise en scène prodigieuse, scénario impeccable, nous tenons assurément le premier grand film de l’année.

"Moonlight", un film de Barry Jenkins

Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.

 

 

Barry Jenkins sera sûrement une des révélations de l’année 2017 et pourtant il n’est pas un débutant. Après son premier long-métrage, Medicine for melancholy, inédit en France, il rejoint l’équipe de scénaristes de la série acclamée The Leftovers. Huit ans après son premier long, le cinéaste signe Moonlight, qui cumule déjà une centaine de prix en festivals et cérémonies, dont le Golden Globe du meilleur film dramatique, et pourrait créer la surprise aux Oscars, pourquoi pas au nez et à la barbe du favori La La Land. Adapté de la pièce autobiographique de Tarell Alvin McCraney In Moonlight Black Boys Look Blue, le film a rappelé des souvenirs d’enfance à Barry Jenkins qui a lui aussi grandi dans la cité violente de Liberty City à Miami.

 

Moonlight suit le parcours de Chiron, un jeune homme noir harcelé par ses camarades de classe et qui découvre peu à peu son homosexualité dans un environnement violent qui n’autorise pas vraiment la différence et aux côtés d’une mère toxicomane. Barry Jenkins a fait le choix de trois chapitres, trois âges de la vie de son héros (enfance, adolescence, âge adulte) incarnés par trois acteurs différents. La mise en scène somptueuse caresse les personnages baignés dans la lumière si particulière de la Floride, souvent de nuit, au clair de lune (« moonlight »). Avec une infinie sensibilité, le cinéaste aborde les différentes étapes de la vie d’un jeune gay sans pour autant faire un quelconque militantisme. Les acteurs sont tous (mais vraiment, tous) extraordinaires, notamment les trois Chiron (Trevante Rhodes, Ashton Sanders, Alex Hibbert) et le bouleversant Mahershala Ali (repéré dans House of Cards). Le film aborde les premiers émois amoureux, questionne la virilité et notre rapport à la différence avec une grande intelligence. Un film à voir toutes affaires cessantes.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog