Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Ridley Scott signe un nouveau volet de sa saga culte avec Alien : Covenant. Le cinéaste dévoile un peu trop des mystères de la création de son monstre mais la mise en scène et les effets spéciaux sont particulièrement séduisants.

"Alien : Covenant", un film de Ridley Scott

Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

 

 

En 1979, Ridley Scott marquait l’histoire de la science-fiction avec son film devenu culte, Alien : le 8ème passager. Près de quarante ans plus tard et cinq ans après le préquel Prometheus, le cinéaste retrouve la mythique franchise. Situé entre ce préquel et le premier volume de la saga, Alien : Covenant entreprend de dévoiler les mystères sur la création de ces monstres particulièrement agressifs – tout en s’interrogeant un peu maladroitement sur l’origine de l’humanité, le versant faible déjà de Prometheus.

 

En termes d’effets spéciaux, cet épisode est sûrement le plus impressionnant, tant par leur grande beauté que par l’ambition visuelle du projet. De ce point de vue, les fans de la saga apprécieront. Le scénario, intéressant, dévoile les secrets sur les origines des aliens. Le film de Ridley Scott répond à des nombreuses questions, quitte à gâcher un peu le charme du mystère et à sous-estimer le pouvoir de l’imagination. Le film est conçu comme les précédents, alternant considérations métaphysiques et moments de pure action pour « dézinguer » de l’alien. Un divertissement très réussi et qui régalera les fans.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog