Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par Hugo Brown
Publié dans : #Cinéma

Avec De toutes mes forces, Chad Chenouga livre un film en partie autobiographique. Malgré quelques longueurs, le projet touche par sa sensibilité et la qualité de son interprétation.

"De toutes mes forces", un film de Chad Chenouga

Nassim est en première dans un grand lycée parisien et semble aussi insouciant que ses copains. Personne ne se doute qu’en réalité, il vient de perdre sa mère et rentre chaque soir dans un foyer. Malgré la bienveillance de la directrice, il refuse d’être assimilé aux jeunes de ce centre. Tel un funambule, Nassim navigue entre ses deux vies, qui ne doivent à aucun prix se rencontrer…

 

 

Quinze ans après son premier long-métrage (17, rue bleue), Chad Chenouga revient au cinéma avec un film dont il a puisé l’inspiration dans son histoire personnelle. Cependant, le réalisateur précise : « C’est une fiction (…) qui s’est nourrie des ateliers d’improvisation que j’ai faits avec des jeunes vivant en foyer, puis avec les acteurs pressentis pour le film. J’ai connu une trajectoire comparable à celle du héros, Nassim. » Après une série de courts-métrages, Chenouga avait déjà abordé son placement en foyer dans la pièce La Niaque, jouée aux Amandiers en 2011.

 

La qualité première du film se trouve dans le casting, qu’il s’agisse d’acteurs professionnels (l’impériale Yolande Moreau ou la jeune Jisca Kalvanda) ou débutants, comme le héros incarné par Khaled Alouach, dont on entendra parler. Chad Chenouga a su – et c’est assez rare pour le souligner – diriger les adolescents avec une grande justesse, évitant la plupart des clichés et canalisant l’énergie brute d’acteurs non-professionnels. On regrette parfois que le scénario suive la trajectoire archi-classique du jeune héros se battant pour s’extraire de son sort, mais la mise en scène alerte et le refus du pathos apportent à l’ensemble un charme pénétrant.  

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog