Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Mylène Farmer

3ème PARTIE : une génération désenchantée…

 
 
 

Nous sommes en janvier 1991. Après une année sabbatique, Mylène Farmer est de retour. Son troisième est enregistré, elle prépare sa sortie. Toute l'équipe Farmer part en Hongrie pour tourner les deux premiers clips de l'album. Sur le tournage, elle accueille Laurent Boyer pour une interview exclusive qui donnera naissance à l'émission Fréquenstar sur M6.

 
 

Le changement est au rendez-vous : nouveau look (cheveux courts), paroles plus ancrées dans l'époque… Les dix chansons du futur album sont toutes signées Farmer pour les textes et Boutonnat pour les musiques. L'artiste est attendue au tournant, après sa tournée triomphale en 1989.

 
 
Pochette-L-autre.jpg

 

En mars 1991, le premier single sort. Désenchantée envahit littéralement les ondes. Le succès est immédiat est le titre prend la première place du Top 50. Un mois plus tard, le 8 avril 1991, le troisième album de Mylène Farmer, baptisé L'autre…, est dans les bacs et se place également en tête des ventes. Au même moment, un livre sur la chanteuse est publié par Philippe Séguy, avec la participation -éloignée- de l'artiste. Mylène Farmer est #1 des ventes de singles, albums et livres. Le retour est gagnant. Désenchantée se vend à 1 300 000 exemplaires, le clip est sur toutes les chaînes, Mylène Farmer écume les plateaux TV -ce qu'elle ne fera plus par la suite- et l'album reste plus de 20 semaines en tête des ventes (il se vendra à 2 millions d'exemplaires).

 
 

 


 

L'album, varié, contient des titres très rythmé mais aussi de belles ballades. Pas de doute aborde l'éjaculation précoce de manière sibylline quand Nous souviendrons nous dévoile la peur de perdre son public qu'éprouve l'artiste pendant une période d'absence. On retrouve également plusieurs allusions au cinéma avec des samples de voix d'acteurs sur deux chansons : John Hurt dans Elephant Man pour Psychiatric et John Malkovitch dans Les Liaisons Dangereuses pour Beyond my control.

 
 
 

Fin juillet 1991 sort le deuxième single de l'album dont le clip a déjà été tourné en Hongrie en même temps que Désenchantée ; il s'agit du premier duo dans la carrière de Farmer, Regrets avec Jean-Louis Murat. L'été n'est pas le moment idéal à l'époque pour sortir une ballade mais le succès est là puisque le single est de nouveau sur le podium des meilleures ventes. Jean-Louis Murat se souvient de sa collaboration avec Mylène Farmer et Laurent Boutonnat : "J'ai toujours été assez fan, bizarrement. Un jour, je reçois une lettre de Mylène, une lettre comme elle sait faire, très gentille, avec sa magnifique écriture, pas de faute d'orthographe -enfin des choses que j'aime. Elle me demande si je veux bien chanter avec elle. Je n'ai jamais trouvé en France des gans plus professionnels que Mylène et Laurent, avec tout ce que cela suppose de gentillesse et de travail. Je suis un défenseur inconditionnel : on n'a pas intérêt à dire un mot de travers à leur propos devant moi. Nos relations se distanceront par la suite, je le regrette un peu."

 
 
 

Pendant cet été, Mylène Farmer et Laurent Boutonnat sont invités par Luc Besson sur le tournage de son prochain film-documentaire Atlantis, près du Pôle Nord.

 
 
 

Un drame va irrémédiablement marquer la chanteuse le 14 novembre 1991. Ce jour-là, un fan obsessionnel vient chez Polydor voulant rencontrer son idole (qui n'est pas sur les lieux). Déçu de ne pas voir Mylène Farmer, il tire avec son fusil et tue le réceptionniste qui s'est interposé. La chanteuse refuse de vivre sous protection "par respect pour la famille endeuillée" mais restera toujours ébranlée par cette affaire.

 
 
 

Quelques jours plus tard, le troisième extrait de L'autre… est commercialisé. Il s'agit d'un nouveau tube : Je t'aime mélancolie. Alors que l'album est certifié de diamant, le single s'écoule à 400 000 exemplaires. Mais Mylène n'envisage toujours pas de remonter sur scène. Très marquée par sa première tournée, elle ne fera pas de concerts pour cet album.

 
 
 

En mai 1992, le staff 'Farmer' décide de publier Beyond my control comme quatrième single après avoir très sérieusement envisagé Pas de doute.Le clip va créer, une nouvelle fois, la polémique. Inspiré des Liaisons Dangereuses, cette nouvelle vidéo de Laurent Boutonnat comporte des images crues, très sexuelles et sanglantes.

 
 

 



 

En octobre 1992, à l'initiative d'Etienne Daho, sort un album réunissant 27 artistes contre le SIDA, Urgences. Mylène Farmer propose une chanson inédite, refusée car jugée trop provocatrice et ambiguë pour cet album. Elle offre alors une version acoustique de Dernier sourire, face B du 45 tours Sans logique en 1989.

 
 
 

Cette chanson inédite sortira tout de même le mois suivant en single sous le titre de Que mon cœur lâche (une version anglaise, My soul is slashed, sera publiée sans succès en 1993 pour le marché européen). Le texte aborde le SIDA, le préservatif, les nouvelles relations sexuelles avec le SIDA…

 

Dans la foulée, et pour faire patienter son public avant une absence prolongée pour cause de tournage (Laurent Boutonnat prépare son premier long-métrage), elle publie une compilation de remixes, Dance Remixes, qui cartonne dans les clubs et se vend à 300 000 exemplaires, score honorable pour ce type d'album, une première pour une chanteuse française.

 
 

Pochette-Dance-Remixes.jpg

 

Avec Que mon cœur lâche, pour la première fois, ce n'est pas Laurent Boutonnat qui réalise la vidéo car il est en pleine préparation de son film. Mylène Farmer fait alors appel à Luc Besson, rencontré deux ans plus tôt, qui signe un clip plein d'humour.

 
 

 



 

1993. L'année est dédiée à Giorgino. Il s'agit du premier long-métrage de Laurent Boutonnat, dont il rêve depuis 15 ans. Le tournage en Tchécoslovaquie est difficile et les tensions nombreuses. Mylène Farmer interprète Catherine Degrâce, une femme-enfant accusée d'avoir tué des enfants handicapés. Pour plus d'informations sur le film, voir mon article du 6 février 2006.

 
 
 

Après de nombreux rebondissements, le film sort sur les écrans le 5 octobre 1994. C'est un échec monumental. Le premier du tandem Farmer-Boutonnat en dix ans. C'est une terrible déception pour Mylène Farmer, qui rêvait de cinéma, mais surtout pour Laurent Boutonnat qui rachète tous les droits et refusera toute publication en vidéo.

 
 

 
Mylène Farmer s'exile en Californie…





...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog