Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Musique

Pour "fêter" ses 25 de carrière, Jean-Louis Murat a publié un album-concept le 1 octobre dernier. Le vingt-et-unième album de cet artiste prolifique, révélé au grand public avec l'album Cheyenne Autumn en 1989 et surtout le duo Regrets avec Mylène Farmer en 1991, s'intitule Charles et Léo - Les Fleurs du Mal.

 
 
 

Inutile de vous rappeler mon amour pour Les Fleurs du Mal (publié en 1857, il y a 150 ans) de Charles Baudelaire… Murat a choisi d'interpréter sur des arrangements folk-jazz douze poèmes de Baudelaire extraits des Fleurs du Mal sur des musiques inédites de Léo Ferré, à la demande de son fils, Matthieu Ferré.

 
 
 

Un album magnifique qui fait suite au sombre et somptueux Taormina (2006). Il fait revivre ainsi A une mendiante rousse, Je n'ai pas oublié, L'Horloge (déjà mis en musique par Laurent Boutonnat pour Mylène Farmer en 1988 sur l'album Ainsi soit je…), Sépulture

 

Un DVD de 14 titres piano-voix accompagne cet opus, avec en prime Petite de Léo Ferré et Réversibilité, poème de Baudelaire mis en musique par Murat pour l'album Dolorès en 1996.

 
 
 

Un album indispensable pour les admirateurs du l'auvergnat, de Baudelaire et de Léo Ferré…et tous les autres!

 
 

Murat---Charles-et-L--o.jpg

 
 
SEPULTURE
 

Si par une nuit lourde et sombre
Un bon chrétien, par charité,
Derrière quelque vieux décombre
Enterre votre corps vanté,

A l'heure où les chastes étoiles
Ferment leurs yeux appesantis,
L'araignée y fera ses toiles,
Et la vipère ses petits

Vous entendrez toute l'année
Sur votre tête condamnée
Les cris lamentables des loups

 

Et des sorcières faméliques,
Les ébats des vieillards lubriques
Et les complots des noirs filous.


...HB...

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog