Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #hugobrown

Un petit article pour une actrice que j'admire particulièrement, depuis toujours...





Catherine Dorléac est née le 22 octobre 1943 à Paris. Elle devient Catherine Deneuve en 1957 et après quelques films, elle devient une star dans le film culte de Jacques Demy : Les parapluies de Cherbourg.

 

Elle enchaîne les films avec une grâce, une élégance et un talent éblouissants : Repulsion (Roman Polanski) en 1966, Belle de jour (Luis Bunuel) et Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy) en 1967, La sirène du Mississipi (François Truffaut) en 1969, Peau d'âne (Jacques Demy) et Tristana (Luis Bunuel) en 1970…

 

Le dernier métro marque un tournant dans sa carrière. François Truffaut la met en scène aux côtés de Gérard Depardieu et la star obtient le César de la meilleure actrice en 1980. En 1981, elle fait une rencontre importante : André Téchiné (Hôtel des Amériques) qu'elle retrouvera avec Daniel Auteuil dans le merveilleux film Ma saison préférée en 1993 et en 1996 dans Les voleurs. Téchiné recréera le duo mythique Deneuve-Depardieu du Dernier métro dans Les temps qui changent en 2004.

 

Indochine (Regis Wargnier) marque un immense succès en 1992 et une autre César de la meilleure actrice en 1993. Les années 1990 sont fastes avec le sombre Généalogies d'un crime (Raoul Ruiz, 1997) ou encore le magnifique Place Vendôme (Nicole Garcia, 1998).

 

En 2000, elle accepte un rôle ardu avec Björk dans le très dur Dancer in the dark de Lars Von Trier et triomphe dans 8 femmes de François Ozon en 2002. Un film parlé de Manuel de Oliveira fera un passage discret mais remarquable sur les écrans en 2003 alors que la comédie Palais royal! de Valérie Lemercier lui offre un de ses plus gros succès en 2005.

 


Son dernier film en date, Le héros de la famille de Thierry Klifa, est sorti le 20 décembre 2006 (voir article du 2 décembre 2006).

 

Merci, Catherine Deneuve, de nous faire rêver depuis plus de quarante ans…



...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog