Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Musique

J'ai fait l'acquisition il y a quelques temps d'un disque d'une grande qualité. Le premier album enregistré par Tommy Flanagan, en 1957. Tommy Flanagan Overseas reste pour moi un disque majeur, un chef d'œuvre du jazz. Réédité récemment (2002), la joie nous est donnée de l'écouter sur CD. Un bonheur absolu, ses mains semblent en amour avec son piano… That's what I call jazz!


Quelques repères biographiques (merci au site www.jazzmagazine.com)

Thomas Lee Flanagan naît le 16 mars 1930 à Detroit, Michigan, dans une famille de six enfants. Ses parents, amateurs de jazz, l'encouragent à étudier la musique. Il commence par la clarinette avant de choisir le piano. En 1945, il entend Art Tatum et opte définitivement pour cet instrument.

C’est en 1956 que Flanagan, son armée terminée, arrive à New York. Le premier emploi qu’il trouve est un remplacement prestigieux : celui de Bud Powell au Birdland. Bud Powell, qu’il inscrit volontiers au nombre de ses influences, aux côtés d’Art Tatum et Nat King Cole. Ce remplacement lui vaut d'être immédiatement convié par Miles Davis à enregistrer avec lui. C'est aussi cette année-là qu'il collabore pour la première fois avec Ella Fitzgerald, avec qui il s'associera longuement quelques années plus tard.

En 1957 Flanagan enregistre son premier disque en trio, Tommy Flanagan Overseas, avec Elvin Jones et Wilbur Little.

De 1956 à 1968, il participe à plus de cent enregistrements avec Coleman Hawkins, John Coltrane, Charles Mingus, Miles Davis…

De 1968 à 1978, Flanagan tourne énormément avec Ella Fitzgerald, dont il a commencé à remplacer le pianiste, Don Abney, en 1963. C’est avec elle que s'amplifie et s'établit définitivement sa réputation de grand accompagnateur.

En 1978, après une alerte cardiaque, il quitte Ella et forme son propre trio, formation qu’il n’abandonnera plus qu’exceptionnellement. Au fil des ans, sa formation a vu passer divers batteurs historiques (Elvin Jones, Al Foster, Art Taylor…).

Tommy Flanagan est mort le vendredi 16 novembre 2001 à New York.

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog