Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Musique

Forte du succès de sa tournée de cet été, Madonna commercialise le 29 janvier le DVD The Confessions Tour, concert filmé dans le stade Wembley de Londres, accompagné d'un CD de 8 titres live.



Depuis son premier tube en 1982, Holiday, Madonna n'a cessé d'enflammer la planète avec ses chansons. Elle connaît ses plus gros succès dans les années 1980 : Lucky star, Like a virgin, Material girl, Live to tell, La isla bonita, Open your heart, Like a prayer, Who's that girl?, Papa don't preach, Express yourself, Vogue... La  tournée triomphale The Blond Ambition Tour et la compilation The Immaculate Collection marquent une étape en 1990.



En effet, les années 1990 vont être plus chaotiques pour la Madone. L'album Erotica et le livre Sex sont assez mal accueillis par le grand public (à peine 6 millions d'acheteurs contre 15 à 20 millions pour les précédents opus) et les polémiques s'enchaînent. Cependant, cette période plus 'underground' de la star n'en est pas moins intéressante par la diversité de ses expérimentations musicales (l'album Bedtime stories en 1994) et cinématographiques (Snake eyes - Dangerous game d'Abel Ferrara ou Girl 6 de Spike Lee).

C'est par le cinéma que Madonna revient sur le devant de la scène en 1996 dans le 'musical' Evita inspiré de la vie d'Eva Peron.



En 1998, elle renoue avec le succès : pour la première fois depuis près de dix ans, elle vend plus de 15 millions d'albums avec Ray of light et le tube Frozen. En 2000, elle enchaîne avec Music et remonte sur scène avec The Drowned World Tour pour la première fois depuis 1993. Enorme succès pour la chanteuse redevenue la plus grande star.




En 2003, elle s'attaque au rêve américain et à son gouvernement. American life est un échec (5 millions d'acheteurs) mais son Re-Invention Tour fait salles combles.



Pour retrouver le sommet des charts, Madonna décide en 2005 de délaisser les messages politiques et de sortir un album pour danser. Pari gagné et 10 millions de preneurs pour Confessions on a dance floor et son méga-tube Hung up, ainsi que les titres Sorry, Get together, Jump... La tournée 2006 est un carton et Madonna relance la provocation avec un scène très controversée où elle chante crucifiée sur une croix en miroir, très disco... Polémique creuse mais succès garanti.



...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog