Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Cinéma

 

Avec son nouveau film, Dallas Buyers Club, Jean-Marc Vallée donne vie à un projet américain de longue date. Ce biopic d'un texan homophobe et sidéen permet de raconter les premières luttes contre le SIDA dans un climat de peur et de jugement moral. Matthew McConaughey et Jared Leto pourraient bien faire sensation aux prochains Oscars.

 

 

Affiche-Dallas-Buyers-Club.jpg


 

1986, Dallas, Texas, une histoire vraie. Ron Woodroof a 35 ans, des bottes, un Stetson, c’est un cow-boy, un vrai. Sa vie : sexe, drogue et rodéo. Tout bascule quand, diagnostiqué séropositif, il lui reste 30 jours à vivre. Révolté par l’impuissance du corps médical, il recourt à des traitements alternatifs non officiels. Au fil du temps, il rassemble d’autres malades en quête de guérison : le Dallas Buyers Club est né. Mais son succès gêne, Ron doit s’engager dans une bataille contre les laboratoires et les autorités fédérales. C’est son combat pour une nouvelle cause… et pour sa propre vie.

 

 

 

 


 

Le réalisateur québécois Jean-Marc Vallée a acquis une renommée mondiale avec C.R.A.Z.Y. en 2005. Après des films moins réussis (dont le projet hollywoodien calamiteux Victoria : les jeunes années d'une reine), il obtient cette année six nominations majeures aux Oscars. Dallas Buyers Club retrace les dernières années de la vie de Ron Woodroof, un cow-boy texan particulièrement homophobe et raciste, qui, à force de multiples relations sexuelles non protégées (avec des femmes), finit par contracter, en 1985, une maladie alors peu connue, le SIDA.

 

Dans les premières minutes du film, Ron se moque de "ce pédé de Rock Hudson" qui avoue sa maladie en juillet 85, avant de mourir à l'automne. La star des années 50/60 est la première vedette à annoncer officiellement être atteinte du SIDA. A l'époque, ce nouveau virus touche à plus de 70% les hommes homosexuels, dans une Amérique encore trop pudibonde. Autant dire que Ron Woodroof n'accepte pas son sort, et surtout de passer pour ce qu'il déteste le plus au monde, une "tapette". Alors que les médecins ne lui donnent qu'un mois à vivre, il décide de se procurer illégalement des traitements alternatifs et survivra plus de sept ans à la maladie.

 

Le sujet du film est moins le parcours hors norme de Ron Woodroof que la découverte du SIDA au milieu des années 80, avec les premiers tests médicaux, notamment le très controversé traitement à l'AZT. En effet, Jean-Marc Vallée montre que l'industrie pharmaceutique se souciait plus d'être les premiers à annoncer un traitement que de l'efficacité réelle de l'AZT. Les mauvais dosages accélèrent la mort de nombreux sidéens. En créant un "buyers club", c'est-à-dire un club d'adhérents payants à qui il fournit des produits non approuvés par la FDA (agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux), Ron Woodroof se fait des ennemis au sein de cette agence mais aussi dans l'industrie pharmaceutique et une partie du corps médical, à l'exception d'une jeune femme, Eve Saks, qui va l'aider.

 

Si le film est un peu académique, il n'en est pas moins passionnant dans son sujet et délicat dans sa mise en scène. Matthew McConaughey incarne magistralement ce personnage en détestation de lui-même qui va aller vers une certaine rédemption, une acceptation de la différence par sa maladie. Il s'associe avec Rayon, un jeune travesti sidéen incarné par un Jared Leto incroyable, dans son rôle le plus intense. A l'image des Golden Globes qui ont couronné les deux acteurs, les Oscars pourraient bien les récompenser au nez et à la barbe de 12 years a slave et Le loup de Wall Street. Sans pathos mais avec un souci de rendre compte d'une terrible réalité, Jean-Marc Vallée réussit sur tous les tableaux, en dépit de quelques séquences un peu trop convenues. Une prise conscience nécessaire au moment où le virus regagne du terrain un peu partout dans le monde.

 

 

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog