Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Cinéma

 

Le scénariste et réalisateur John Lee Hancock s'est penché sur la genèse du film Mary Poppins avec son nouveau long-métrage, Dans l'ombre de Mary, réunissant Emma Thompson et Tom Hanks. Une comédie sympathique.

 

 

Affiche-Dans-l-ombre-de-Mary.jpg


 

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse... qu’il mettra vingt ans à tenir ! Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé. Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper. Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art.

 

 

 

 


 

Mary Poppins est un des films les plus connus sortis des studios Disney. On connaît moins bien l'auteure du roman dont le film est tiré, Pamela Lyndon Travers. John Lee Hancock est le  scénariste notamment d'Un monde parfait et Minuit dans le jardin du bien et du mal réalisés par Clint Eastwood et le réalisateur de The Blind Side (Oscar 2010 de la meilleure actrice pour Sandra Bullock), inédit dans les salles françaises. Pour son nouveau film, il a décidé de s'intéresser à P.L. Travers, la plus anglaises des auteures australiennes et personnage énigmatique.

 

P.L. Travers vit à Londres et voit s'épuiser les revenus qui lui apportent sa série de romans à succès autour de son personnage Mary Poppins. Son agent lui conseille d'accepter la proposition de longue date (plus de vingt ans !) de Walt Disney, qui a promis à ses filles d'adapter le roman au sein de ses studios. Mais Mrs. Travers déteste les dessins animés, l'univers cartoonesque de Walt Disney et l'Amérique qu'elle trouve vulgaire. Le film retrace son voyage à Los Angeles où elle va tenter de superviser l'adaptation à laquelle elle hésite à consentir. Emma Thompson incarne à merveille cette vieille fille revêche, hantée par une blessure qui lui a inspiré son œuvre. La confrontation avec Walt Disney (Tom Hanks), tout en bonhommie et en "mauvaises" manières à l'américaine (on n'appelle pas un inconnu par son prénom !), est l'intérêt de ce film. Le perpétuel va-et-vient entre l'enfance de P.L. Travers et l'action américaine des années 60 est souvent maladroite, rendant le récit souligné et parfois un peu long, mais on admire la performance de l'actrice, redécouvrant que l'univers de Disney n'est pas (toujours) un amas de niaiseries. Un film en forme d'autopromotion pour les studios Disney, mais qui ne laisse pas sans sourire.

 

 

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog