Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Cinéma

 

Tom Cruise et Emily Blunt sont à l'affiche du nouveau film de Doug Liman, Edge of tomorrow, variation SF apocalyptique d'Un jour sans fin. De l'humour et de l'action pour un blockbuster efficace.

 

 

Affiche-Edge-of-tomorrow.jpg


 

Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres ont livré une bataille acharnée contre la Terre et semblent désormais invincibles : aucune armée au monde n'a réussi à les vaincre. Le commandant William Cage, qui n'a jamais combattu de sa vie, est envoyé, sans la moindre explication, dans ce qui ressemble à une mission-suicide. Il meurt en l'espace de quelques minutes et se retrouve projeté dans une boucle temporelle, condamné à revivre le même combat et à mourir de nouveau indéfiniment…

 

 

 



 

Les studios Warner et le réalisateur Doug Liman (Mr. & Mrs. Smith, Fair Game) ont choisi d'adapter le roman japonais All you need is kill de Hiroshi Sakurazaka. On retrouve dans Edge of tomorrow l'éternel combat du sauveur providentiel (américain, évidemment) contre une horde d'envahisseurs (ici, des aliens à l'intelligence supérieure) voulant faire main basse sur la Terre. Le genre est particulièrement en vogue ces dernières années, avec de nombreuses productions comme Pacific Rim ou Oblivion, déjà avec Tom Cruise, en 2013. Dans Edge of tomorrow, ce sont les Mimics qui ont envahi la Terre et que combattent les Hommes depuis des années, sans succès. Tom Cruise incarne William Cage, un directeur de la communication de l'armée, qui n'a jamais mis les pieds sur un champ de bataille mais va se retrouver, à la suite d'un quiproquo, en première ligne de l'assaut final pour empêcher l'Europe de tomber définitivement aux mains des Mimics.

 

Le scénario n'invente rien de bien nouveau, mélangeant intrigue SF de base et boucle temporelle issue d'Un jour sans fin, où le héros revit sans cesse la même journée, avec la possibilité de s'améliorer et de changer son destin. Mais ici, c'est l'avenir de l'humanité (rien de moins) qui est en jeu. Le film nous rejoue un débarquement sur les plages normandes, avec les Américains en sauveurs courageux et prêts à se sacrifier. Hollywood saura toujours comment imposer sa vision du monde, non ? En dépit de ces clichés, le film est loin d'être inintéressant. Tom Cruise et Emily Blunt forment un tandem crédible et, surtout, la mise en scène est à la hauteur (ainsi que la 3D). A chaque fois qu'il meurt, Cage se réveille au même moment, à son arrivée sur la base militaire. Doug Liman choisit de resserrer le cadre à chaque réveil, dans la logique d'humanisation du personnage de Tom Cruise, lâche et arrogant, mais qui va devenir, malgré lui, un héros. Les "Mimics" sont de toute beauté et le film ne suscite jamais l'ennui, malgré un scénario ultra prévisible. Seule la fin déçoit, péchant par trop de bons sentiments, mais Edge of tomorrow reste un divertissement très plaisant.

 

 

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog