Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Cinéma

 

Solveig Anspach retrouve Karin Viard pour son nouveau film, Lulu femme nue. La fuite en avant d'une femme au bord de sa vie, oscillant entre romance pudique et farces burlesques.

 

 

Affiche-Lulu-femme-nue.jpg


 

A la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal, Lulu décide de ne pas rentrer chez elle et part en laissant son mari et ses trois enfants. Elle n’a rien prémédité, ça se passe très simplement. Elle s’octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité. En chemin, elle va croiser des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde : un drôle d’oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s’ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne… Trois rencontres décisives qui vont aider Lulu à retrouver une ancienne connaissance qu’elle a perdu de vue : elle-même.

 

 

 

 


 

Venue du documentaire, Solveig Anspach s'est fait connaître en France avec son premier long-métrage de fiction Haut les cœurs ! (César de la meilleure actrice pour Karin Viard) en 1999. Dans son cinquième film de fiction, elle retrouve son actrice dans le rôle d'une femme qui a le sentiment d'être passée à côté de sa vie. Lulu femme nue est l'adaptation de la bande dessinée d'Etienne Davodeau. Karin Viard incarne cette femme, un rôle proche de celui de Catherine Deneuve dans le récent Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot (lire l'article du 15 septembre 2013). Le hasard fait que Claude Gensac (bientôt 87 ans) est à l'affiche de ces deux films.

 

Le film s'ouvre sur un entretien d'embauche (raté) que passe Lulu (Karin Viard, parfaite) pour un poste de secrétaire. Elle n'a jamais eu d'emploi et a élevé ses trois enfants aux côtés d'un mari garagiste et devenu un étranger pour elle. Suite à ce fiasco, elle décide de rater son train et de s'offrir une échappée qu'elle n'avait pas prévue. Au fil de son périple sur la côte atlantique, elle va rencontrer un homme tendre (Bouli Lanners, émouvant dans un rôle inhabituel), une jeune fille maltraitée par sa patronne, une vieille dame qui a peur de mourir seule (Claude Gensac, touchante)… Solveig Anspach filme une galerie de portraits d'hommes et de femmes au bord de leur vie, un peu largués, un peu fracassés. Le charme ténu du film tient à son savant mélange de burlesque et d'émotion. Peu à peu, Lulu va se redécouvrir et envisager un nouvel horizon. Une très belle scène montre Karin Viard, nue dans l'océan,  dans un lâcher prise salutaire, véritable point de bascule du film. On peut regretter que Lulu femme nue manque parfois d'épaisseur et se contente d'instants parsemés sur le chemin d'une reconstruction, mais Solveig Anspach livre un film généreux et plein d'espoir.

 

 

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog