Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Cinéma

 

George Clooney réalise un nouveau film, Monuments Men, toujours ancré dans l'Histoire contemporaine. Entre blagues potaches, film de potes et réalité historique, ce nouveau long-métrage est aussi charmant que sans intérêt.

 

 

Affiche-Monuments-Men.jpg


 

La plus grande chasse au trésor du XXe siècle est une histoire vraie. MONUMENTS MEN est inspiré de ce qui s’est réellement passé. En pleine Seconde Guerre mondiale, sept hommes qui sont tout sauf des soldats – des directeurs et des conservateurs de musées, des artistes, des architectes, et des historiens d’art – se jettent au cœur du conflit pour aller sauver des œuvres d’art volées par les nazis et les restituer à leurs propriétaires légitimes. Mais ces trésors sont cachés en plein territoire ennemi, et leurs chances de réussir sont infimes. Pour tenter d’empêcher la destruction de mille ans d’art et de culture, ces Monuments Men vont se lancer dans une incroyable course contre la montre, en risquant leur vie pour protéger et défendre les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

 

 

 

)

 


 

George Clooney n'est pas seulement l'acteur que tout le monde connaît. Il est un producteur avisé (de Loin du Paradis de Todd Haynes en 2002 à Argo, Oscar 2013 du meilleur film) et un réalisateur qui compte désormais cinq longs-métrages à son actif, dont l'excellent Good night, and good luck (2005) ou le plus récent Les marches du pouvoir (lire l'article du 29 octobre 2011). S'intéressant généralement à des faits historiques et/ou politiques, George Clooney a décidé de mettre en lumière une équipe peu connue d'hommes -plus en âge de combattre- recrutés par les Etats-Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale pour aller à la rescousse des œuvres d'art pillées ou détruites par les nazis.

 

Le réalisateur Clooney a choisi d'inscrire Monuments Men dans la veine des films de guerre des années 60, épiques et pleins d'humour, retraçant autant un fait historique qu'une histoire d'amitié. Après la Guerre du Vietnam, les films de guerre seront beaucoup plus sombres et cyniques. Clooney fait le choix de la légèreté et d'un film à son image, charmeur et décalé. Le casting est prestigieux et réjouissant. Autour de George Clooney, on retrouve son pote Matt Damon mais aussi Bill Murray, John Goodman, Bob Balaban (tous trois excellents), Hugh Bonneville (la star de Downton Abbey), Cate Blanchett et Jean Dujardin (dont on regrette qu'il ne fasse que le Français de service). Malheureusement, Monuments Men déçoit, ennuie et se montre incapable de profiter de son sujet génial. Entre gags prévisibles et trop grande bienveillance, l'acteur-réalisateur se perd et ne parvient pas à donner une direction à son film, comme s'il était prisonnier de l'affection qu'il a pour ses interprètes et de son désir de toujours séduire tout le monde. Par exemple, Cate Blanchett joue de manière incompréhensible une Française, alors qu'elle parle très mal la langue de Molière. En dépit de son talent, elle passe évidemment à côté de son rôle. Ce qui est le plus dommage, c'est que le film ne manque pas de charme, mais d'un charme désuet et trop inoffensif pour vraiment susciter autre chose qu'un ennui poli.

 

 

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog