Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un cinéphile dans la ville.

Un cinéphile dans la ville.

Critiques ciné et autres.

Publié le par ...HB...
Publié dans : #Cinéma

 

Chris Colfer, star des ados fans de Glee, signe le scénario de son premier film, Struck, réalisé par Brian Dannelly. Un teen-movie plutôt pessimiste qui aurait pu charmer mais sombre à cause d'un scénario et d'une interprétation trop faibles.

 

 

Affiche-Struck.jpg


 

Carson, lycéen geek, malin et sarcastique, rêve de devenir un talentueux journaliste. Mais il lui faut un dossier béton pour intégrer une prestigieuse université et quand on vient de Clover High School, ce n'est pas facile ! La conseillère pédagogique de son lycée lui suggère de créer un club littéraire pour sortir du lot. Mais comment motiver des lycéens plus intéressés par le foot, la drague, les bimbos et la fête ? C'est alors que sa seule amie, Malerie lui propose une méthode imbattable pour convertir les irréductibles glandeurs à la littérature.

 

 

 

 


 

Chris Colfer, 22 ans, est un jeune acteur de la série Glee, qui séduit de nombreux ados dans le monde. Pour l'écriture de son premier film, le jeune homme s'est plus ou moins inspiré de son histoire. A 16 ans, lycéen mal dans sa peau, il découvre l'écriture et le théâtre et remporte un concours d'éloquence avec une première version de ce que sera le scénario de Struck. L'argument du film est simple : un journaliste en herbe veut créer un magazine littéraire dans son lycée pour accéder à l'université prestigieuse dont il rêve. Face au mépris et à la haine de ses camarades, il décide de les faire chanter pour les obliger à participer à son projet, en menaçant de révéler leurs secrets les plus inavouables.

 

Derrière l'idée plutôt amusante de ce premier film, se cache une critique assez verte de la société adulte, qui impose un modèle que les ados sont près à perpétuer coûte que coûte. Le personnage de la mère (incarnée par l'impériale Allison Janney) est le plus intéressant en ce qu'il montre ce que la société fait (ou ne fait pas) de ses laissés pour compte. En revanche, Chris Colfer campe un ado certes intelligent mais insupportable d'arrogance et de certitudes consensuelles. On ne s'étonnera pas trop de l'absence d'ami pour ce jeune homme bien sûr de ses principes. Seule Malerie (toujours excellente Rebel Wilson) ne le juge pas et lui accorde l'écoute dont il a besoin. Struck avait de bons ingrédients mais semble perdu dans sa volonté de "dire-ses-quatre-vérités-à-la-société-américaine" en enfonçant sans hésiter toutes les portes ouvertes. S'ajoute à cela de jeunes acteurs globalement peu convaincants (spécialement Chris Colfer) pour obtenir une jolie déception.

 

 

...HB...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog